Une visite du château de Breteuil

Le projet

 

L'objectif principal était de faire découvrir un monument historique aux enfants. Les intérieurs et extérieurs du château nous ont permis d'avoir une accroche visuelle. Nous nous sommes appuyées sur ces éléments pour leur transmettre des connaissances historiques adaptées à leur tranche d'âge.

La visite des jardins du château a permis d'intégrer une dimension littéraire au projet : les contes de Perrault. Les enfants ont ainsi pu découvrir ou redécouvrir les contes de Perrault mis en scène par des automates ou les bénévoles de l'AFEV.

L'impact de ce projet était majoritairement pédagogique : il s'agissait de transmettre des connaissances historiques à des enfants de façon ludique. L'intérêt a été de mobiliser des connaissances pour les partager avec les enfants afin d'éveiller leur curiosité.

La journée

La visite a eu lieu le samedi 2 avril 2016, au château de Breteuil : 10 enfants étaient présents, ils étaient accompagnés par leurs bénévoles respectifs. Nous sommes partis de Nanterre-Université vers 9h45 ; le voyage s'est déroulé dans le calme, les enfants ont profité de ce temps pour faire le plein d'énergie. Nous quittons la ville pour la campagne, et au fur et à mesure que le paysage évolue l'impatience des enfants se fait ressentir.

 

Nous arrivons au château aux alentours de 10h30, le groupe s'approche pour la première fois du château : les plus impatients trottinent, ils découvrent le château, et surtout les douves et leurs habitants : des daims ! Après cette découverte, le groupe se dirige vers le labyrinthe ; bénévoles, étudiants et enfants cherchent le chemin pour trouver Cendrillon et son prince : ce n'est pas évident. Une fois le défi relevé, il faut réussir à retrouver son chemin pour sortir du labyrinthe. Une photo de groupe s'impose pour immortaliser ce premier moment.

La faim commence à se faire sentir, il est bientôt l'heure de manger, le groupe se rend alors sur l'aire de pique-nique où la grande aire de jeu fait oublier pour un moment l'appétit des enfants. Les enfants jouent, ils font connaissance, des groupes d'amis se forment, l'inquiétude de passer une journée sans copains est levée. Après avoir bien joué et regardé la scène de conte du Petit Chaperon Rouge, la faim se fait à nouveau ressentir : cette fois c'est l'heure de manger. Le ciel est gris et la température fraîche, donc nous décidons de pique-niquer à l'intérieur. Le repas se déroule dans le calme. Nous profitons de cet instant pour nous éclipser avec Manon et Lauriane pour installer le grand jeu de l'après-midi. Martin profite aussi de ce temps pour se déguiser et se mettre dans la peau de Charles Perrault : la transformation est réussie. La salle est remise en ordre, les enfants sont repus et le grand jeu est en place. L'après-midi débute.

 

Charles Perrault introduit le jeu : il a perdu son livre de contes, les enfants doivent le retrouver en cherchant des scènes de contes et des indices pour s'y rendre par équipes. Pendant une heure, tout le monde découvre le parc du château avec les écuries, le colombier, les jardins et surtout les scènes de contes mises en scène soit par Manon et Lauriane, soit par des automates. Les enfants sont ravis, ils courent de scène en scène, impatients de découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles scènes. Les indices collectés permettent aux enfants d'accomplir la mission confiée par Charles Perrault : tous les contes sont retrouvés, la visite du château peut débuter.

 

Le groupe rencontre le propriétaire des lieux : le marquis de Breteuil, héritier de la famille qui possède le château depuis le XVIIIe siècle, et artisan de son ouverture au public et de son développement. Le marquis, qui nous a reçus à deux reprises cet hiver pour organiser la visite, vient souhaiter la bienvenue aux enfants.

La visite du château débute par une présentation des jardins et de la façade du château : ce n'est pas aisé de prendre la parole, car les enfants sont encore excités par le jeu. Cependant nous persévérons, le cadran solaire capte l'attention des enfants. La visite est lancée, les enfants sont curieux, dynamiques et impatients de pénétrer dans le château. Durant toute la visite, les enfants sont investis : ils répondent aux questions que nous leur posons et les personnages de cire éveillent leur curiosité. Au fur et à mesure de la visite l'inquiétude du début laisse place au plaisir de partager et de transmettre. Nous utilisons le visuel des salles pour transmettre les informations historiques. Ce qui nous inquiétait le plus était la gestion du temps... Mais grâce à nos visites préalables, cela n'a pas été un problème.

A l'issue de la visite, nous prenons un goûter bien mérité avant de retourner prendre le bus. Le voyage du retour se passe bien : certains enfants ont encore de l'énergie, d'autres s'endorment...

 

La journée au château a été une réussite, et tout le monde est satisfait !

 

Bilan

L'expérience a été positive. Nous sommes satisfaites de l'aboutissement du projet et nous avons pris plaisir à le monter et à l'animer. Il nous a permis de nous confronter aux grandes étapes de la mise en place d'un projet : gestion du temps, travail en équipe, collaboration avec des partenaires, recherche de fonds...

 

Le duo que nous avons formé a été enrichissant, les points faibles et les points forts de chacune ont permis de faire avancer le projet dans une dynamique positive.

 

 

Julie Baptiste et Nina Barette

Écrire commentaire

Commentaires : 0