Libération 1944 : l’incroyable parcours de la 83e division d’infanterie de l’armée américaine

La BDIC (Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine) possède dans son fonds d’archives de grandes richesses concernant la Seconde Guerre mondiale, et en particulier la Libération. Dans le cadre du cours « Histoire en Action » proposé par M. Regourd, des étudiants de troisième année de licence ont participé au projet du « cartable numérique » de la BDIC qui a pour objectif de mettre en valeur les fonds d’archives numérisés de la bibliothèque. Deux étudiantes en double cursus histoire et anglais ont porté leur choix sur la Libération de la France par les soldats américains.

 

Elles se sont appuyées sur le corpus de photos de Tony Vaccaro, photographe américain de la 83e division d’infanterie, qui a réalisé un journal de bord pour son régiment et dans les colonnes du journal de front Stars and Stripes qui a été créé au moment de la Guerre de Sécession.

 

Les étudiantes, au fils de leurs lectures sur le sujet, ont réduit le corpus à une vingtaine de photographies et quelques dessins de presse : ensuite, il s’agissait de les interpréter et les commenter. Le choix ne s’est pas seulement porté sur la beauté de la photo ou l’intérêt du dessin satirique : elles ont construit toute une bibliographie autour du sujet, qui les a aidées à mettre en valeur les meilleurs éléments du fonds d’archives. Pour étayer tout leur travail, elles ont créé une carte qui suit le débarquement des troupes à partir du 6 juin 1944 avec un itinéraire spécial qui couvre le parcours de la division de Tony Vaccaro. Cette carte est enrichie par certaines des images du corpus.

 

Le cartable numérique est destiné aux enseignants du secondaire qui désirent appuyer leur cours sur des archives numérisées et parfois commentées. Ainsi, l’enjeu de cette année a été de développer un nouveau thème autour de la Seconde Guerre Mondiale et de mettre en place plusieurs dossiers qui se rapportent au sujet, de manière plus ou moins proche. Maintenant, les enseignants ont donc accès à un autre thème en plus de ceux qui ont pu être développés ces dernières années.

 

Ce dossier sur la Libération par les troupes américaines aborde différentes facettes du débarquement et de l’avancée des Alliés sur le territoire français : les conditions de combats, les destructions, les prisonniers, la communication, les relations des soldats avec les Français et surtout les Françaises… Ainsi les enseignants et les élèves peuvent profiter de la richesse des collections de la BDIC pour rendre les cours plus complets et vivants, et peut-être donner à des collégiens l’envie de faire des études d’histoire !

 

 

Pour découvrir le dossier : cartablevirtuel.u-paris10.fr/dossier/15

 

Et www.bdic.fr , le site de la BDIC, ses collections en ligne & les autres dossiers du cartable numérique !

 

 

Blandine et Louise


La montée des totalitarismes : Les caricatures de Sennep

 

La BDIC possède un fond d’archives d’une grande richesse surtout concernant la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi de la période qui la précède. Dans le cadre du cours « Histoire en Action » animé par François Regourd, des étudiants ont pu s’investir dans différents projets dont celui du cartable numérique. Celui-ci est une plateforme en ligne permettant aux enseignants du secondaire d’avoir accès à de nombreuses archives historiques.

 

Les étudiants ont eu pour mission de travailler sur l’un des fonds numérisés, de l’analyser, de le commenter ainsi que de construire une activité pédagogique pouvant être utilisée en classe. Une des étudiantes a choisi de travailler sur la montée des totalitarismes dans l’entre-deux-guerres. Pour cela ; elle s’est appuyée sur des caricatures du dessinateur Sennep, caricaturiste célèbre de cette période et connu pour ses positions conservatrices. Le corpus qui lui a été proposé contenait des dessins de 1936 et 1938, issus de deux journaux, Candide et Paris Soir Dimanche.

 

Le corpus étant très important, une sélection des caricatures s’est effectuée au cours des recherches. Il a ensuite fallut décrypter ces dessins, les analyser mais aussi les commenter afin de faciliter le travail des enseignants sur un type de sources encore peu utilisé car difficile d’accès.

 

Afin de compléter ce travail, l’étudiante a créé à l’aide du logiciel Image Active une activité pédagogique destinée aux élèves. Elle permet d’étayer le sens critique, d’apprendre à analyser un dessin de presse mais également à découvrir des personnages ou notions importants. Ce logiciel intègre une fonction « quizz » permettant d’interroger les élèves sur un élément de la caricature tout en cachant dans un premier temps l’explication.

 

Ainsi, ce travail s’inscrit dans le projet plus global d’un thème regroupant plusieurs dossiers traitant de la Seconde Guerre mondiale sous différents angles et en s’appuyant sur diverses sources.

 

Ces nouvelles ressources mises à disposition des enseignants par la BDIC permettent de faire découvrir aux élèves de nouvelles pistes de réflexion.

 

Pour découvrir le dossier mis en ligne : http://cartablevirtuel.u-paris10.fr/dossier/13

 

 

 

Olga


Avec Voix et Visages, entrez en Résistance !

Avec Voix et Visages, entrez en Résistance !

 

Dans le cadre du cours de L3 « Histoire en actions », j’ai mis en ligne sur un cartable numérique à disposition des enseignants du secondaire, des documents présélectionnés provenant des collections de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) de Nanterre.

 

Parmi plusieurs propositions d’exploitation de ces fonds, j’ai opté pour 38 ans (!) de la parution du bulletin « Voix et Visages » produit par  l’Association des déportées et internées résistantes (ADIR). Pourquoi ce choix ? Pour lire des histoires de femmes dans la guerre, celles de femmes de tous âges, capables de s’engager, à la vie, à la mort, pour leur pays. Pour savoir comment elles ont fait le choix de la Résistance, comment elles ont survécu aux camps de concentration. Pour comprendre comment elles ont repris ensuite le cours de leur vie et comment elles parlent de la guerre et de la paix, dès leur retour en 1946.

 

J’ai établi un planning des opérations à mener. Je me suis donné six mois pour lire et exploiter le bulletin « Voix et Visages », établir une bibliographie permettant d’entrer dans le contexte particulier du sujet, sachant que l’année est rythmée, une semaine sur deux, par un temps de lecture à la BDIC et des réunions de travail du groupe Histoire en actions.

 

Donc, je lis, je lis, je lis, à la BDIC, et hors de la BDIC ! J’avoue avoir mis en doute ma qualité de future historienne tant il m’a été difficile de m’abstraire, dans un premier temps, de la gravité du sujet et de son impact émotionnel. Mais j’ai tenu bon… Au moment de choisir les extraits à mettre en ligne pour le cartable numérique, je ne savais plus où donner de la tête. Mon tri était trop étendu, et tout me paraissait important. Je me suis recentrée sur le programme des lycées et collèges (les phénomènes de mort massive). A partir de là, le choix est devenu clair, j’ai pu isoler mes pages de journal.

 

Fin mars, déjà, il faut respecter le planning ! Plus qu’un mois avant de mettre en ligne le travail effectué. Il faut choisir des pages signifiantes et attractives pour le lecteur, les organiser autour d’une ligne directrice pour en faciliter la lecture. Vite : écrire les rubriques de présentation, obtenir l’aval sur le travail effectué. Enfin, le jour de la mise en ligne arrive. On croit aboutir, mais une crise se dessine autour de l’image active. Elle est résolue. C’est prêt.

 

Profitez de ces témoignages sur http://cartablevirtuel.u-paris10.fr/theme/6 et consultez d’autres dossiers, mais aussi la collection des bulletins Voix et Visages sur le site de la BDIC : http://www.bdic.fr/

 

 

 

                                                                                                                                    Elisabeth  

Écrire commentaire

Commentaires : 0